Vous êtes ici : Accueil > Espace secondes > Méthodes et Pratiques Scientifiques > MPS : archives et documents > MPS 2016 : Investigation policière
Par : Zoé
Publié : 7 mars 2017
Format PDF Enregistrer au format PDF

MPS 2016 : Investigation policière

Première séance :

Nous avons fait le concours alkindi qui est sur le même concept du concours castor, or celui ci est basé sur la cryptologie, comme exemples :
- le chiffrement pas transposition qui consiste à changer l’ordre des lettres dans le message
- le chiffrement par substitution qui consiste a remplacer chaque lettre de l’alphabet par une autre

Deuxième séance :

Nous avons utilisé le tableur pour un code ASCII, qui est une norme de codage de caractère en informatique, il est défini avec 128 caractère codés en binaire, parmi ces nombres certains représentent une touche pour effacer, l’espace, les lettres latines, les majuscules et minuscule, des symboles de mathématiques, et quelques autres symboles, mais il n’y a pas d’accents.

Le tableur nous a servi a décrypter un jeu où sont présentes des suites de colonnes avec 3 carrés les uns en dessous des autres. Chaque carré est soit de couleur rouge, bleu ou jaune, chaque couleur est remplacé par un chiffre puisil faut suivre un algorithme écrit. Le texte s’est avéré être le poème de Paul Eluard ( 14/12/1895 - 18/11/1952) s’intitulant Liberté, écrit en 1942, face à l’occupation allemande en France en 1940 durant la seconde guerre mondiale.

Troisième séance :

Nous avons fait le concours alkindi où se trouvait plusieurs manière de crypter/décrypter comme le code de vigenère ( changement de lettre ), le braille avec un système de point et de tirets en relief, qui est un système d’écriture tactile pour les personnes aveugles ou malvoyantes. Ce système date de 1825 inventé par louis braille. Par exemple le prénom zoé en braille donne :
⠵⠕⠿
Mais était aussi présent le morse, qui est un texte à impulsion courtes et longues par signes, lumière, son ou gestes. Souvent utilisé pour transmettre des messages durant les guerres, inventé par Samuel Morse ( 1791 - 1872 ) en 1832 : très connu, SOS en morse :
... _ _ _ ...
les points représentant de courtes impulsions et les tirets représentants de grande impulsions.

Les séances 4 et 5 nous les avons passé sur le concours alkindi auquel nous avons étaient qualifié pour la deuxième partie

Les séances passées sur les concours comme alkindi était agréable hormis la deuxième partie du concours alkindi où nous avons tous étaient qualifiés qui s’est avéré être très longue et difficile malgré qu’il y est plusieurs niveaux et plusieurs cryptages proposés. Un exercice qui s’est avéré être le plus dur et surtout le plus agaçant est celui où un code était caché dans une image et nous devions déchiffrer le code en modifiant et remodifiant l’image afin d’obtenir l’image la plus nette possible et découvrir le code.

Les séances passées sur ordinateur sur les concours, ou même sur le tableur m’a intéressé car nous étions en quasi complète autonomie, nous avons pu prendre des initiatives et durant la première partie du concours alkindi, où les exercices étaient moins dur, moins longs, où nous avions un temps impartie, j’ai trouvé que le temps passé plutôt vite, chose agréable.